André et Béatrice Eyheramendi, éleveurs de porcs basque Kintoa et vaches Blonde d'Aquitaine | Les Résistants
Rencontre avec André et Béatrice Eyheramendi, éleveurs de porcs basque Kintoa et vaches Blonde d'Aquitaine à Pagolle, dans les Pyrénées-Atlantiques
André et Béatrice Eyheramendi
15489
post-template-default,single,single-post,postid-15489,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-title-hidden,paspartu_enabled,paspartu_on_bottom_fixed,qode-theme-ver-10.0,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12,vc_responsive

André & Béatrice Eyheramendi

André & Béatrice Eyheramendi

Éleveurs de porcs basque Kintoa et vaches Blonde d’Aquitaine, Pagolle (Pyrénées-Atlantiques)

Les produits

 Viande de porc Kintoa

  • J
  • F
  • M
  • A
  • M
  • J
  • J
  • A
  • S
  • O
  • N
  • D

 Jambon sec

  • J
  • F
  • M
  • A
  • M
  • J
  • J
  • A
  • S
  • O
  • N
  • D

 Viande de veau et de vache

  • J
  • F
  • M
  • A
  • M
  • J
  • J
  • A
  • S
  • O
  • N
  • D

Mode de culture / élevage / production

Alimentation saine et équilibrée

Plein air intégral

Durée d’élevage incroyable

Savoir-faire salaison

Labels

Commercialisation

AMAP et cantines scolaires

André et Béatrice Eyheramendi

Fils d’agriculteur, André a d’abord travaillé près de 30 ans dans une usine de fabrication de semelles de chaussures à Mauléon-Licharre (64). Après la fermeture de l’usine en 2003, André s’est installé dans la ferme de ses parents. En agriculture biologique depuis ses débuts, sa conviction a été de travailler “comme ses grands parents”: élevage en plein-air, alimentation naturelle, laisser le temps au temps, être à l’écoute de sa terre et de ses bêtes. “La bio, ça n’est que de la logique après tout” nous disait André lors de notre rencontre. Nous avons rarement passé un moment de plénitude comme en cette après-midi de mars 2016.

La Ferme Arleia

La ferme compte 34 ha de terres dont 10 ha de terrains plats labourables, 24 ha vallonnés dont 7 de prairies et 17 de bois. Les cochons sont dehors toute l’année et pâturent la majeure partie de l’année dans les prairies, puis de septembre à décembre dans les bois.

André élève une trentaine de porcs basques et 17 vaches allaitantes et 4-5 génisses. André vend de la viande fraîche de porc, des jambons secs (une dizaine par an), de la viande de veau et de vaches.

André travaille principalement avec des AMAP et depuis une dizaine d’années avec quelques cantines scolaires sur la cote basque. L’éducation au goût et à l’alimentation des nouvelles générations est un combat qu’André mène depuis ses débuts avec conviction. L’avenir est par ailleurs déjà assuré, car le fils d’André et Béatrice, passionné et engagé comme ses parents, a déjà prévu de reprendre l’exploitation.

Méthodes d’élevage

André est un pour nous un véritable modèle. Tout est pensé, sans compromis. Ici “conviction” n’est pas un vain mot.

Porc basque

André laisse le temps au temps. Ses porcs sont élevés entre 18 et 24 mois (contre 4 mois pour un porcs conventionnel !) Non pas pour la fantaisie mais pour que chaque bête ait le temps de se construire et d’arriver, à leur rythme, à leur poids de forme. Les porcs d’André sont nourris exclusivement avec ce qu’ils trouvent dans les prairies et bois et un peu de méteil produit sur la ferme (triticale, pois, féveroles et parfois un peu de maïs bio, produits dans les environs en complément).

Blonde d’Aquitaine

Les veaux sont élevés 4-5 mois et les vaches 5-7 ans. Les vaches sont nourries exclusivement à l’herbe et au foin de l’exploitation. André apporte un soin énorme à l’alimentation de ses bêtes, notamment à l’équilibre en sec dans leur ration quotidienne.

Diversité

Porc Kintoa

Le porc basque Kintoa (également appelé Pie Noir du Pays Basque, ou Euskal Xerria en basque) est une des races locales de porc les plus anciennes d’Europe. La baisse des effectifs s’amorce au début du XIXe siècle, les hommes déboisant fortement les collines du Pays Basque afin de libérer des terres pour le pâturage des brebis. Comme beaucoup d’autres races locales, le porc basque s’est ensuite retrouvé menacé suite à l’industrialisation porcine privilégiant des races plus productives (les “cochons roses” Large White ou Landrace). Déclarée en voie de disparition en 1981 par le ministère de l’Agriculture, la race a été depuis relancée par un groupe d’éleveurs jusqu’à la démarche d’obtention de l’AOC .

Un porc Kintoa pèse à maturité 130 kg en moyenne pour une carcasse de 100 kg environ. C’est par ailleurs, une race à croissance lente. L’AOC Kintoa impose d’ailleurs une durée d’élevage minimum de 12 mois.

Le Kintoa est un porc rustique, très autonome, qui a besoin de beaucoup d’espace pour pleinement s’épanouir. Sa chair est particulièrement goûteuse et parfumée. Le gras extérieur, important, offre une finesse rare.

A noter que Kintoa vient du nom de l’impôt que prélevaient les rois sur les porcs qui venaient dans l’actuelle vallée des Aldudes en transhumance de tout le Pays Basque.

Blonde d’Aquitaine

La Blonde d’Aquitaine est une race bovine allaitante de grande taille, d’une couleur unie allant selon les individus du froment au blanc crème, aux muqueuses roses. La race est relativement récente (1962) et issue du croisement de trois races du Sud Ouest: la Garonnaise, la Quercy et la Blonde des Pyrénées. Réputée pour ses qualités bouchères et sa facilité d’élevage, la Blonde donne une viande maigre, compacte et tendre.

Climat et terroir

Le porc basque Kintoa est depuis des siècles intimement lié à la vallée des Aldudes, traversée par la prolifique Nive des Aldudes et peuplée de hêtres (propice à l’élevage de porc). André n’est pas installé dans la vallée mais à Pagolle, commune traversée par le Pagolako uraitza (“le torrent de Pagolle”).

Approche durable

André a une approche très extensive de son métier. Il n’utilise par ailleurs aucun intrant chimique au cours de son cycle de production. Il travaille localement et valorise, lorsque c’est nécessaire, un approvisionnement auprès d’agriculteurs voisins partageant ses convictions.

No Comments

Sorry, the comment form is closed at this time.

Les Résistants se mettent au brunch !

Découvrez notre nouvelle formule brunch du samedi, réservez votre table sur notre site !