Tournée des Résistants en Normandie et en Bretagne - Jour 1 | Les Résistants
On vous embarque avec nous en tournée producteurs en Normandie !
Tournée des Résistants
16834
post-template-default,single,single-post,postid-16834,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-title-hidden,paspartu_enabled,paspartu_on_bottom_fixed,qode-theme-ver-10.0,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12,vc_responsive

Tournée des Résistants en Normandie et en Bretagne – Jour 1

Mettre les mains dans le varech et sauter à pieds joints dans la gadoue, prendre un grand bol d’air iodé de la côte Cotentine après un magnifique barbecue d’anthologie : on vous embarque en tournée avec nous !

Tournée producteurs en Normandie, chez Les Résistants

On part en tournée !

En tournée ? Non, on ne s’est pas mis à la chanson, mais l’expression est passée dans le langage courant dans l’équipe. Lorsque l’on parle de tournée, c’est pour signifier que l’on part sur les routes de France en tournée producteurs, à la recherche de nouveaux produits d’exception pour le restaurant ou pour rendre visite aux producteurs avec qui nous travaillons déjà.

Début décembre, c’est un départ à la fraîche et dans la bonne humeur pour toute l’équipe du restaurant. Direction : la Normandie puis la Bretagne !

Il est essentiel pour nous de pouvoir embarquer de temps en temps toute l’équipe à la rencontre des producteurs. Rien de tel pour s’imprégner de l’esprit des Résistants et pouvoir vous transmettre cette passion de retour au restaurant, que de boire les paroles de ces agriculteurs engagés, sentir, toucher et goûter leurs produits, et découvrir leur environnement de travail.

Tournée producteurs en Normandie, chez Les Résistants
Tournée producteurs en Normandie, chez Les Résistants

Gueuleton de Résistants en Normandie

Premier stop : Lessay, dans la Manche. Les maraîchers Fabienne et Grégoire Desnoulez nous accueillent tous (nous étions une grosse douzaine) pour le déjeuner, chez eux. Présente également, Stéphanie Maubé, éleveuse d’agneaux de prés-salés de Saint-Germain-sur-Ay à l’énergie folle et grâce à qui nous avons rencontré Grégoire. Il fait plutôt doux pour un mois de décembre, nous aurons donc la chance de festoyer dehors !

Des huîtres n’attendent que nous pour être ouvertes et avalées à grand coup de slurps. À table, c’est un menu aux produits 100% Résistants qui nous attend : les légumes de Grégoire et  la viande de mouton de Stéphanie sont à l’honneur. Velouté de légumes réconfortant, légumes grillés au barbecue, gratin dauphinois, saucisses de mouton de prés-salés et autres côtelettes se succèdent sur cette grande tablée. Pour arroser le tout, nous avons ramené des bonnes bouteilles de notre cave. Mention spéciale pour le M. du domaine Jolly Ferriol, qui a remporté un franc succès !

Tout le monde bavarde, un verre de vin dans une main, une huître dans l’autre, à découvrir les histoires de chacun. Comme celle de Stéphanie, ancienne graphiste à Paris, qui a décidé de changer radicalement de mode de vie. Elle a découvert les environs et le quotidien d’éleveurs ovins un peu par hasard, lors d’un séjour gagné dans le cadre d’un jeu-concours. Totalement séduite, elle est ensuite devenue saisonnière chez un éleveur voisin avant de se lancer dans l’aventure deux ans plus tard !

Les légumes de la plage

L’apéritif puis le déjeuner s’éternisent un peu plus que prévu, mais nous ne sommes pas là uniquement pour nous régaler. Après les avoir savourés, il est temps d’aller voir ces beaux légumes dans leur habitat naturel !

Tournée producteurs en Normandie, chez Les Résistants

Le terrain de jeu de Fabienne et Grégoire, ce sont les superbes terroirs sableux de bord de mer, où ils cultivent sur seulement 1,5 hectare plus d’une centaine de variétés population de légumes et d’herbes aromatiques. Avec lui, nous mettons les mains dans le sable et tripotons le varech, ces algues déposées par les vagues le long de la côte. C’est le seul engrais utilisé par Grégoire, et il est 100% naturel ! Il nous explique que ces algues, très riches en oligo-éléments, sont de véritables trésors pour fertiliser son sol. Grégoire se plaît d’ailleurs à dire qu’il “cultive la plage” !

Tournée producteurs en Normandie, chez Les Résistants

Nous nous infiltrons dans ses serres et croisons les dernières tomates de la saison qui résistent encore. Un peu plus loin dans les champs, Grégoire, carottes à la main, nous explique le travail minutieux qu’ils effectuent sur leur sol, dont ils prennent grand soin. Ils veillent donc à ne pas trop le tasser et le manipuler, tout en l’aérant régulièrement.

Nous avons regroupé toutes les informations concernant le travail de Fabienne et Grégoire sur cette fiche détaillée si vous souhaitez en savoir plus !

Tournée producteurs en Normandie, chez Les Résistants
Tournée producteurs en Normandie, chez Les Résistants
Tournée producteurs en Normandie, chez Les Résistants

Il sera finalement trop tard pour pouvoir aller voir les brebis de Stéphanie qui sont rentrées à l’intérieur. Nous voilà donc partis pour une longue balade revigorante en bord de mer  jusqu’au coucher du soleil, les pieds dans l’eau, à travers les dunes. Un moment magique qui nous a permis de mieux appréhender le milieu dans lequel évoluent les brebis et agneaux de Stéphanie, le havre de Saint-Germain-sur-Ay.

Tournée producteurs en Normandie, chez Les Résistants
Tournée producteurs en Normandie, chez Les Résistants
Tournée producteurs en Normandie, chez Les Résistants

Nous reprenons ensuite la route jusqu’à notre lieu de villégiature pour la nuit : une grande maison que l’on mettra quelques heures à réchauffer et dont le courant saute à peu près toutes les 5 minutes. Comme au restaurant, nous nous faisons chouchouter par Clément, Gaëtan et Bakary, qui préparent le dîner pour toute l’équipe : au coin du feu, tout le monde se jette sur les camemberts rôtis, puis à table la pièce de cochon et les légumes mijotés ne font pas long feu ! Nous allons nous coucher pour une courte nuit, l’esprit bouillonnant après cette journée intense de découvertes.

Suite et fin de l’aventure au prochain épisode !

Tournée producteurs en Normandie, chez Les Résistants
2 Comments
  • Cachot Valerie
    Posted at 17:34h, 06 March Reply

    On est pas mal en Normandie, dixit une granvillaise qui est venue chez vous à Paris il y a quelques semaines et qui a beaucoup apprécié. Continuez comme cela!

    • Marine Brusson
      Posted at 16:39h, 08 March Reply

      Oh merci beaucoup Valérie pour ce petit mot ! A bientôt au restaurant !

Post A Comment

Les Résistants se mettent au brunch !

Découvrez notre nouvelle formule brunch du samedi, réservez votre table sur notre site !